Catégories
Revue de presse Semeia

Dijon Mag #263

Quelle agréable surprise de se retrouver dans le Dijon Mag n° 263 :

stefhan dans le Dijon Mag n°263

STÉPHANE HANQUET
VOUS ALLEZ VOUS ENTENDRE AVEC LUI…

LE FONDATEUR ET PATRON DU SEMEIA BAR ET DE L’AGENCE SEMEIA CREATIVE NE MANQUE NI D’ÉNERGIE NI D’IDÉES. IL A CRÉÉ, AU CŒUR DE DIJON, UN LIEU UNIQUE EN SON GENRE, VRAIMENT ACCESSIBLE À VRAIMENT TOUT LE MONDE !

A première vue, ce qui frappe quand on pousse la porte du Semeia Bar, rue Jean-Jacques-Rousseau, c’est le plafond, composé d’une multitude de pyramides inversées. Une réalisation de l’artiste dijonnais Lionel Daval. Et puis on s’aperçoit rapidement qu’on n’est pas tout à fait dans un café comme les autres. Sur les écrans de télévision, les images sont sous-titrées. Ici, le patron parle la langue des signes. Et la carte des boissons sera traduite en langue des signes et en braille. Le Semeia Bar, c’est un lieu vraiment accessible à tous, souligne son créateur, Stéphane Hanquet. Aux personnes souffrant d’un handicap et aux personnes valides. L’accessibilité, c’est une notion qui concerne tout le monde. Ici, chacun a une place, c’est un lieu où l’on peut échanger, boire un verre, découvrir des expositions, participer à des événements… Je voulais créer un lieu où tout le monde s’entend avec tout le monde.

Pas banal, quand on sait que Stéphane Hanquet souffre de surdité ! Ce handicap ne le gêne pas dans sa vie quotidienne. Stéphane maîtrise la langue des signes et la « langue française parlée complétée » (les gestes accompagnent la voix). Et il lit sur les lèvres. Sa surdité n’a pas empêché non plus ce Dijonnais de 35 ans de mener ses études : au lycée Carnot d’abord, jusqu’à son bac économique, puis sur les bancs des universités de la Sorbonne et de Cergy-Pontoise, où il a décroché une licence de communication. Elle ne l’a pas empêché non plus de devenir un bon percussionniste : À l’époque, mes parents ont dû convaincre la direction et les enseignants du conservatoire de Dijon que je pouvais faire de la musique ! Mais quand il a fallu que Stéphane trouve un emploi, les choses se sont un peu compliquées. Après de premières expériences au sein d’associations de handicapés en région parisienne puis à Lausanne, il décide de revenir s’installer en famille à Dijon, où il connaît le chômage pendant trois ans. Le fait que je ne peux pas répondre au téléphone paraissait insurmontable à nombre d’employeurs, regrette-t-il.

FAVORISER LES RENCONTRES

Alors Stéphane Hanquet finit par sauter le pas. En janvier dernier, il crée son propre emploi : le bar et son agence de communication, spécialisée en infographie et en webdesign. Monté avec le soutien d’un ami, Damiano, le café prend son essor, dans une rue de plus en plus fréquentée grâce à son dynamisme commercial et à la proximité de la place de la République. Quant à l’agence de communication, elle trouve peu à peu ses premiers clients, surtout des professionnels qui lui demandent de concevoir leur site Internet. Les deux structures travaillent l’une pour l’autre : Semeia Creative a organisé au Semeia Bar, dans le cadre de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, une rencontre avec les acteurs du handicap au travail. Elle devrait bientôt redonner une nouvelle vie et peut-être une audience nationale au site Internet DijonSourds.fr, dont l’objectif est d’informer, de sensibiliser et de favoriser les rencontres entre personnes sourdes, malentendantes et entendantes. C’est finalement là tout le credo de Stéphane Hanquet.

Article original : dijon.fr

Merci Patrice.

Catégories
Semeia

Semeia Creative

En janvier 2013 est née une agence de communication accessible : Semeia Creative.

“Semeia” signifie “signes” en grec ancien.